Présentation
Historique
Le SSF 25
20 ans de Secours dans le Doubs
Fiche déclenchement
Fonctionnement opérationnel
Les photos
Agenda
Une mission de service publique

Sans être dangereuse, la pratique de la spéléologie comporte quelques risques pour des pratiquants qui ne sont pas toujours bien formés et parfois ne connaissant pas les règles élémentaires pour évoluer dans le milieu souterrain en toute sécurité. C'est pour eux que le spéléo secours du Doubs intervient dans 90% des cas ! C'est dans notre département que les secours en milieu souterrain sont parmi les plus nombreux de France (2,5 interventions par an depuis 15ans !).

Les sauvetages sont très spécifiques : longs, complexes, milieu particulier, techniques multiformes (plongée, pompage, désobstruction...). Ceux-ci sont donc hors de portée des structures de secours traditionnelles (pompiers, gendarmerie, Samu etc..) qui n'en accomplissent qu'une faible partie (moins de 10%). Par conventionnement avec le ministère de l'Intérieur, depuis 1977 les secours souterrains sont principalement confiés au S.S.F, commission secours de la fédération, composée de bénévoles qui assurent 90% du travail de sauvetage.

Les interventions en milieu souterrains sont en net diminution depuis quelques années, car un accent particulier sur la formation des spéléologues et la prévention est développé par notre fédération par le biais des différentes commissions (E.F.S et S.S.F en particulier).

Le S.S.F (Spéléo Secours Français) n'a recensé que 18 accidents en 2003 et idem en 2004 contre 60 il y a 15 ans (échelle nationale). Chaque opération mobilise de 20 à 100 sauveteurs (Goumois en 2001 par exemple) pour une durée de 5 à 48 heures. Ces actions sont bénévoles : cela signifie que le sauveteur SSF abandonne toute affaire cessante, son travail, sa famille, ses loisirs, pour se porter au secours de quiconque est en difficulté sous terre. A cela s'ajoutent les séances d'exercice secours (Equipiers/chef d'équipe, transmissions, plongée, assistance victime, désobstruction,...), le temps consacré à l'organisation, à la conception, l'entretien du matériel secours, etc...
Les personnes secourues sont pour plus de 60% étrangères à la Fédération Française de Spéléologie. Le S.S.F à donc une véritable mission de service public.

Les prestations du S.S.F offrent un excellent "rapport qualité / prix" puisque seuls les frais facturés sont les frais réels d'intervention (déplacements, intendance, matériel perdu..) : Tous les frais de formation, d'équipement, de maintenance, de gestion demeurent à la charge des spéléologues eux-mêmes .
La prise en charge des secours par les spéléos eux même permet, sans nul doute d'en atténuer considérablement le coût financier et de préserver la libre pratique de notre activité.

Haut de page

© 2005-2014 CDS25 - Tous droits réservés - Liste de Diffusion